Auteur Lu 5897 fois

Jacques

  • *****
  • Néophyte
  • Messages: 29
Perben battu à Lyon. Ce n'est que justice...
* le: 28 mars 2011, 11:28:46 *
http://www.leprogres.fr/politique/2011/03/28/dominique-perben-%28ump%29-largement-battu-par-jean-jacques-david-%28dvd%29

Les pères se souviennent de Dominique Perben, sinistre de l'injustice en Chiraquie. En réponse à une question écrite d'un député, Perben avait avoué avoir donné l'ordre aux procureurs de ne plus faire respecter l'article 227-5 NCP, réprimant les non-représentations d'enfant. Dame ! C'est que le rapt d'enfant est un délit massivement féminin. Calculs électoralistes obligent, il fallait donc protéger ce délit...

Perben manifestait là qu'au delà de leur jouissance sadique à détenir nos vies, procureur(e)s et substitut(e)s ne sont en dernier ressort que des larbins au service des calculs électoralistes du ministre, et de ses théâtralisations.

Les articles 226-10 NCP, réprimant les accusations mensongères, et 441-7 NCP réprimant les attestations mensongères, au moins en théorie, sont eux aussi lettre morte. J'aimerais bien habiter en Théorie, parce qu'en Théorie, dit-on, tout va bien. Là aussi, les procureur(e)s et substitut(e)s se gardent soigneusement de faire respecter la loi de la République, loi qui ne joue plus qu'un rôle décoratif. Là aussi, ces délits protégés sont des délits massivement féminins.

Grâce à ces fraudes institutionnelles, les coquerelles exultent et coqueriquent : "Vous voyez bien qu'il n'a que des femmes en toge noire et jabot blanc pour juger et condamner ! Que des hommes pour être jugés et condamnés ! Cela prouve bien que les hommes sont une race à abattre !"

Perben battu à Lyon. Ce n'est que justice...