* * *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
novembre 23, 2017, 03:53:42 am

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

4 Invités, 0 Membres

Auteur Sujet: Ce système de corruption institutionnelle exige le secret, et est vulnérable à l  (Lu 2419 fois)

Jacques

  • Administrateur
  • Néophyte
  • *****
  • Messages: 29
    • E-mail
Harcèlement et violence...

Ce système de corruption institutionnelle exige le secret, et est vulnérable à la divulgation du secret.

Je retrouve en archives ce fil de discussion, du 25 au 28 septembre 2005.

Citation de: Hans
Bonsoir,
Ma femme vient de prendre un brusque virage, après deux ans de harcèlement de plus en plus serré et de dénigrement sur tout ou presque, le jour même où j'ai réussi à la convaincre de se rendre chez un psychologue pour essayer de reconstruire notre couple , elle vient de se jeter sur mon ordinateur pour le frapper violemment puis sur moi à coups de poings jusqu'a ce que je la repousse sèchement , elle a heurté une porte et s'est précipitée chez le médecin pour faire constater un hématome...elle a le même jour écrit à mon ex compagne pour dénoncer une imaginaire conduite incestueuse envers ma fille de 15 ans, puis elle a pris rendez vous chez un avocat pour demander le divorce. elle refuse tout dialogue et continue d'essayer de m'imposer son harcèlement. Je plains ma femme qui doit être horriblement mal pour imposer l'enfer autour d'elle comme elle le fait aujourd'hui.

Le drame c'est qu'il y a une petite fille qui voit tout entend tout ....

Je pense que la séparation est maintenant inéluctable mais j'ai très peur de voir ma fille confiée à une mère aussi violente et aussi mal adaptée à la vie tout simplement (je n'entre pas dans les détails). J'espère une résidence alternée, mais je ne sais quels arguments et attitude adopter pour l'obtenir.

Un peu de sérieux ! Si votre description est exacte et sincère, nous sommes dans le domaine de l'obligation de soins. Un psychiatre sérieux prescrirait une hospitalisation brève pour évaluation, et un suivi psychiatrique en secteur sur une durée minimale de deux ans.
Telle que vous nous l'avez décrite, votre épouse est bien trop dangereuse et pour elle-même, et pour l'enfant. Nous ne sommes en rien dans le domaine de la R.A. !

Citation de: Hans
je pense que l'obligation se soin doit être extrêmement difficile à obtenir pour une personne qui n'est violente physiquement que par crise et qui, hors famille, est tout ce qu'il y a de plus normale, et même brillante, intelligente, et assez à l'aise en société.
D'autre part je ne suis pas sur que des soins psychologiques imposés puissent avoir d'effet, enfin je répugne à faire violence à une femme que j'aime malgré ses problèmes. Je suis assez fort pour résister mais je cherche une solution qui préserve ma fille et ma femme. J'ai peur que ce soit difficile et que si tout se traite en quelques minutes au tribunal, il y ait beaucoup de victimes.

Citation de: Gerard13
fais très attention aux effets boomerang , Hans

ce que tu décris sent la manipulation à plein nez et l'agresseur ( une femme en l'occurrence) se débrouille presque toujours pour passer pour la victime

si tu rajoutes le tabou social des violences faites par des femmes ...

bon courage

Citation de: Hans
merci de cette réponse: "ce que tu décris sent la manipulation à plein nez et l'agresseur ( une femme en l'occurrence) se débrouille presque toujours pour passer pour la victime "

Oui, ma femme passe son temps à se dire victime, de moi même et de ses enfants aussi....du matin au soir. Il est vrai que je me suis longtemps senti coupable de ne pas répondre à toutes ses demandes et critiques . D'ailleurs en relisant certains de ses courriers de recrimination je les trouve assez crédibles!
Ce qui m'a ouvert les yeux c'est le refus total de dialogue et de recherche ouverte de solution à part le : tu dois changer! , ce qui m'a encore ouvert les yeux, c'est la violence psychologique et parfois physique envers ses propres enfants, et maintenant son attaque d'une violence inouie contre ma grande fille. Malheureusement je suis certain qu'elle peut "donner le change" pendant un entretien avec un juge ou un psychologue, d'autant qu'elle connait particulièrement bien ces deux domaines (justice et psychologie). Je me sens paralysé comme un éléphant dans un magasin de porcelaine qui sent qu'au moindre faux mouvement tout va s'écrouler et que l'addition sera très lourde.

Ce système de corruption institutionnelle exige le secret, et est vulnérable à la divulgation du secret. Faire du secret une public knowledge change les conditions aux limites.

Rend public, même si ton avocat jure que c'est une grosse konnerie, qu'il se passe dans ton ménage des choses qui exigent l'investigation et l'intervention d'un psychiatre expérimenté, un qui en ait vu d'autres.

Rend publique la prédiction :
1) que par fanatisme misandre, l'administration judiciaire se foutra bien de ta gueule, et de celle de vos enfants, et laissera les enfants pieds et poings liés sous l'emprise incontrôlée d'une femme borderline voire psychotique, et dangereuse.
2) Quelles voies de faits en résulteront, qui seront similaires aux voies de fait précédentes, dont tu donneras les dates et les circonstances.

Rend public le fait que tu as pris rendez-vous à telle date et telle heure avec tel psychiatre, pour consulter ENSEMBLE toi et ton épouse. Si elle n'y viens pas, vas y bien, toi. Et prévois des rendez-vous de suite.

Ton avocat pourra alors exhiber le fait que ce sera ton épouse qui refuse tout entretien et tout suivi psychiatrique.

Même si tu perds à court terme, au premier incident la magistrate se prendra les pieds dans sa propre barbe, et sera enfin contrainte de faire attention aux faits publics, publiquement divulgués, aux prédictions de ses fautes professionnelles automatisées, et de leurs conséquences désastreuses.

Bien entendu, cohérence juridique : dès le premier jour, ton avocat doit exiger la garde totale des enfants par toi. Si ton avocat est infoutu de cette cohérence minimale, jette-le et trouves en un meilleur, d'urgence.



P.S.
Emprunte soit le livre, soit la cassette du film Ouragan sur Caine.
Regarde bien comment l'avocat, lieutenant Greenwald, amène le malheureux capitaine Queeg à révéler devant la Cour Martiale son délire paranoïaque.
http://cinema.tiscali.fr/fichefilm.aspx?onglet=tabEssentiel.tabHistoire&id=FI006800&file=http
Et souviens-t-en, soit devant le psychiatre, soit en audience.


Citation de: Hans
Cher Saint Thèse, je trouve que tu vas un peu vite et très fort:

"Rend public, même si ton avocat jure que c'est une grosse konnerie, qu'il se passe dans ton ménage des choses qui exigent l'investigation et l'intervention d'un psychiatre expérimenté, un qui en ait vu d'autres.

Rend publique la prédiction :
1) que par fanatisme misandre, l'administration judiciaire se foutra bien de ta gueule, et de celle de vos enfants, et laissera les enfants pieds et poings liés sous l'emprise incontrôlée d'une femme borderline voire psychotique, et dangereuse.
2) Quelles voies de faits en résulteront, qui seront similaires aux voies de fait précédentes, dont tu donneras les dates et les circonstances. "

Je pense en premier à ma fille et montrer tout en public en accablant sa mère quelles que soient ses fautes me semble un procédé à éviter ((dans un premier temps). Je préfère me préparer à toutes éventualités et la laisser tirer officiellement la première. Puis ne faire que ce qui est nécessaire pour contrer les attaques et préparer le terrain pour démontrer sans violence où est l'intérêt de l'enfant. Evidemment si elle cesse le feu (et je vais tout faire pour cela) essayer de rétablir un dialogue et reconstruire ce qui peut l'être ou trancher ce qui est pourri, mais le plus proprement possible.
Je pense être beaucoup mieux armé que ma femme pour encaisser un premier choc, et réorienter en gardant un certain détachement . On verra bien.
Quant à attaquer préventivement la justice misandre et prédire le jugement éventuel et ses conséquences, je pense que ce serait une faute stratégique et je n'apprécie pas ceux qui crient avant d'avoir été touchés. Je suis conscient qu'il faut préparer la guerre pour avoir la paix comme disait Jules, mais en silence.

"Bien entendu, cohérence juridique : dès le premier jour, ton avocat doit exiger la garde totale des enfants par toi. "

C'est sans doute vrai mais je n'ai pas encore d'avocat et ne souhaite lancer ce genre d'hostilité que si il n'existe plus d'autre sortie. Je veux privilégier si possible une médiation qui si elle est acceptée permettra de limiter la casse et de faire homologuer un compromis acceptable des deux bords et si elle est refusée me donnera des arguments.

Citation de: Foxter
Entre ce que tu décris dans ton message du 25 et ce que tu y oppose le 27, il y a un océan de contradictions, d'incertitudes, voire de peur...

Il est heureux que ton rendez-vous soit pris et que tu n'aies pas la tentation d'y renoncer, en attendant je ne sais quoi !

Tu y entendras sans doute des vérités plus cinglantes que celles qui te sont renvoyées ici, et il faudra choisir de fuir ou de les entendre jusqu'au bout...

Ou c'est de la parano, ou c'est de la faiblesse, mais deux ans de plus, et il ne te restera même pas la faculté de penser si tu ne réagis pas avant.

Imagine quand même un instant que les habitués qui te répondent ont vécu bien plus que du dénigrement et du harcèlement, sans parler des atteintes aux biens ou à la personne... et sans être devins, leur expérience testée et approuvée confère un label de crédibilité aux propos exprimés.

A chacun de confectionner sa potion magique !

Citation de: Hans
bonsoir,
je suis bien conscient de l'évolution qui s'est opérée en moi depuis quelques jours après le premier choc , la prise de conscience puis une prise de recul avec quelques espoirs de solution en sortant de l'escalade. Evidemment je suis troublé et je nage parfois dans le doute.
Je pense que la plupart de ceux qui sont sur SOSpapa ont eu de gros problèmes avec des issues douloureuses . J'espère avoir une chance d'être une exception. Depuis aujourd'hui ma femme me reparle (de loin) et je me rend compte qu'elle n'a peut être pas fait tout ce qu'elle m'a dit: mon ex n'a pas reçu de lettre, je compte appeler son avocat pour savoir ce qui est lancé...
La sachant portée à l'exagération, l'autodestruction et la politique de la terre brulée dans ses moments de crise je voudrais nous donner une chance , évidemment je suis encore très attaché.
Cela ne m'empêche pas de me préparer activement au pire , approche progressive des enfants, rv avec le représentant régional sospapa, rv avec psychologue spécialisé et expert auprès des tribunaux , recherche d'avocat , préparation de dossier, mise à l'abri du patrimoine,...
je suis peut être faible mais pas idiot et (mais ce n'est que moi qui le dit )pas du tout parano...
Le problème grave que je ne peux pas maîtriser actuellement c'est mon rendement déplorable au travail qui risque de me couter cher dans une boîte à l'avenir trouble. Comment bosser efficacement quand on est complètement centré sur un problème pareil???
Merci à tous de vos avis

Citation de: Foxter
hans a écrit:
bonsoir,
je suis bien conscient de l'évolution qui s'est opérée en moi depuis quelques jours après le premier choc , la prise de conscience puis une prise de recul avec quelques espoirs de solution en sortant de l'escalade. Evidemment je suis troublé et je nage parfois dans le doute.

Pour ne pas subir ces hauts et bas, il faut prendre l'initiative et des décisions fermes.
Citation:
Je pense que la plupart de ceux qui sont sur SOSpapa ont eu de gros problèmes avec des issues douloureuses . J'espère avoir une chance d'être une exception.

Il y a eu aussi des issues heureuses pour ceux qui ont su réagir à temps...
Citation:
Cela ne m'empêche pas de me préparer activement au pire , approche progressive des enfants, rv avec le représentant régional sospapa, rv avec psychologue spécialisé et expert auprès des tribunaux , recherche d'avocat , préparation de dossier, mise à l'abri du patrimoine,...
je suis peut être faible mais pas idiot et (mais ce n'est que moi qui le dit )pas du tout parano...

Il faut effectivement préparer la guerre pour avoir la paix, et pour le moins se blinder moralement, financièrement, juridiquement !
Citation:
Le problème grave que je ne peux pas maîtriser actuellement c'est mon rendement déplorable au travail qui risque de me couter cher dans une boîte à l'avenir trouble. Comment bosser efficacement quand on est complètement centré sur un problème pareil???

La meilleure réponse au dénigrement est de prouver que l'on est le contraire, et c'est le moment de se décupler dans le travail, de renforcer le tissu social au lieu de fuir ses responsabilités. Pendant ce temps, on oublie plus facilement les problèmes personnels.

Citation de: Hans
les choses se précipitent     
et vous donnent raison, Foxter. L'avocat de ma femme m'a envoyé ce jour un courrier.....Ma femme veut divorcer mais pas par consentement mutuel, "parce que ça va trop vite et qu'elle veut faire les choses comme il faut"!!!!!!!
je traduis: elle veut me faire endosser tous les tords et me faire condamner par une autorité supérieure qui dira clairement quel infame mari je suis....et au passage peut être espère t elle la résidence habituelle de notre fille et pas mal d'argent....je n'ai plus beaucoup de temps pour préparer la guerre puisqu'elle est là.
Quelle gifle pour un type qui a soutenu sa femme depuis dix ans dans tout ce qu'elle a entrepris même quand c'était périlleux et cher, et qui se fait jeter au moment où elle a enfin réalisé son grand projet grace à mon aide inconditionnelle.

Citation de: Hans
Foxter:
"La meilleure réponse au dénigrement est de prouver que l'on est le contraire, et c'est le moment de se décupler dans le travail, de renforcer le tissu social au lieu de fuir ses responsabilités. Pendant ce temps, on oublie plus facilement les problèmes personnels."

je pense que le fait d'être dénigré ne prouve rien d'autre que le désir de dénigrer de la part celui qui le fait, et j'estime n'avoir rien à prouver (sauf à ma hiérarchie, mais là mon habileté et quelques beaux résultats issus de mon travail antérieur pourront compenser mes faiblesses passagères, je l'espère), par contre demander à un coureur de marathon de grandes performances quand on l'empêche de dormir et qu'on lui assène continuellement des coups, faut pas rêver! Il ne s'agit pas de fuite devant les responsabilités mais des limites de l'homme normalement constitué face à la violence "ordinaire".
L'idée de reconstruire une vie sociale différente me parait excellente, et je vais y donner suite rapidement.

En tous cas merci de votre avis
« Modifié: février 19, 2009, 12:59:39 am par Jacques »

 

Recent

Membres
Stats
  • Total des messages: 659
  • Total des sujets: 308
  • En ligne aujourd'hui: 6
  • Record de connexion total: 25
  • (juillet 20, 2017, 06:56:11 am)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 4
Total: 4