* * *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
décembre 12, 2019, 04:13:39 am

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

11 Invités, 0 Membres

Auteur Sujet: Au 19e siècle, l'ethnologie n'était pas née.  (Lu 3323 fois)

Jacques

  • Administrateur
  • Néophyte
  • *****
  • Messages: 29
    • E-mail
Au 19e siècle, l'ethnologie n'était pas née.
« le: mai 16, 2010, 02:01:58 am »
Citation de: qc-pol_admin
De quoi tu parles Jacques, ce n'est pas moi qui a inventé la notion de spiritualité, de l'âme humaine, et autres trucs que l'ont associe à Dieu et que les entreprises religieuses ont récupérés.

Je me pose la question, sur quoi est basée la morale des gens sans spiritualité.  Et je ne suis pas le premier à me poser cette question, un autre à écrit un livre là dessus que je lirai prochainement :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Fr%C3%A8res_Karamazov  

Pour toi Jacques, Fedor Dostoïevski est probablement un crétin, un imbécile, puisqu'il traite de Dieu et de la moralité dans son oeuvre.  C'est quoi ton oeuvre à toi Jacques ? le trollisme ? les pleurnichades anti-féministe ?

Les Frères Karamazov (Братья Карамазовы) est le dernier roman de l'écrivain russe Fedor Dostoïevski. Il a été publié sous forme de feuilleton dans le magazine Ruskii Vestnik (le Messager russe), de 1879 à novembre 1880.

1879 ?

En 1879, Charles Lyell s'était éteint depuis quatre ans. Ses "Principes de géologie" étaient-ils traduits en russe ? Certes, 12 éditions successives jusqu'en 1872, mais un écrivain russe se tenait-il au courant de l'actualité scientifique en langue anglaise ?

On the Origin of Species by Means of Natural Selection, date de 1859. Mais traduction russe ?

La bataille contre la "théorie atomique" faisait rage, au point que quand Jean Perrin publia en 1913 "Les atomes", c'était un ouvrage militant. Encore militant en 1913...

Même époque, 1878, un pédant aliéniste publia un sçavant article sur la fréquence des décollements de cartilages des oreilles chez les "dégénérés" (= schizophrènes et autres, incarcérés). Incapable de s'apercevoir qu'il constatait là juste les traces des sévices sur les détenus par les gardiens, pompeusement qualifiés de "infirmiers"...

1879 : Louis Pasteur n'a pas encore commencé à remporter ses premiers succès pour l'asepsie en médecine et en chirurgie. En 1865, l'inventeur de l'asepsie, Ignac Zemmelweis était mort des suites de ses blessures. Ce ne sera qu'en 1881, que l'équipe de Pasteur mettra au point le vaccin  contre le charbon des moutons. Le vaccin antirabique n'arrivera qu'en 1885. En 1879, Pasteur n'a encore remporté qu'une seule victoire contre une des maladies du ver à soie, la pébrine. Une seule...
La fameuse bataille de Yersin contre le bacille de la peste à Hong Kong, n'arrivera qu'en août 1894. Alexandre Yersin est né en 1863.

Technologie : Le deuxième prototype de la dynamo de Zénobe Gramme est exposé à la Maison de la Métallurgie et de l'Industrie de Liège, en 1871. La « Machine de Gramme » permet de déposer, par électrolyse, six cents grammes d'argent en une heure sur des couverts en laiton. L'avenir de la dynamo aurait été limité sans la découverte, par Hippolyte Fontaine, de sa réversibilité : de génératrice de courant continu, elle peut devenir moteur électrique, fournisseur d'énergie mécanique, capable de remplacer la machine à vapeur dans les ateliers.
L'alternateur triphasé et le transformateur n'étaient pas encore inventés en 1879 (1882 et 1884, respectivement). Et entre l'invention et la mise pratique sur le marché industriel...

1879, décès de James Clerk Maxwell, et de William Kindon Clifford, respectivement 48 et 34 ans. La seconde édition du Treatise on Electricity and Magnetism était inachevée, et sera publiée ultérieurement par Niven. Oliver Heaviside ne changera la loi d'Ampère pour la sienne propre (mais encore présentée de nos jours comme celle d'Ampère) qu'en 1888. En 1879, on croit toujours aux quaternions comme outils mathématiques convenables pour les besoins de la physique. Hermann Günther Grassmann a bien publié l'outil correct en 1843 puis seconde édition en 1862, mais n'est lu par personne, excepté Felix Klein, Alfred Clebsch, puis Giuseppe Peano (mais seulement en 1887). Grassmann est mort en 1877, reconverti dans l'étude du Sanskrit.

Il n'est pas inutile de revisiter le contexte de l'époque...

Citation de: qc-pol_admin
Du pédantisme infondé Jacques, rien de moins sur vos propos par rapport à la Russie à l'époque de Dostoïevski et donc aussi celle de Léon Tolstoï.

La Guerre et la Paix http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_et_Paix qui dans mon livre à moi et dans celui de plusieurs considéré à juste titre comme un chef-d'oeuvre dans le top 10 des meilleurs livres de tous les temps.

Tolstoï l'arriéré savait dépeindre à merveille Napoléon le petit bandit, pendant qu'encore aujourd'hui, malgré toute sa science, la France nous envoie encore des télé-séries le dépeignant comme "un grand homme, un conquérant aux idées de développements pour l'Europe, etc." Napoléon fut le Hitler du 19ème, et Tolstoï dans sa Russie ignare l'avait remarqué 150 ans avant les Français.

Il faut cinq rinçages, pour débarrasser le linge de la lessive. Et si celle-ci a un parfum indiscret et pénible, je peux avoir besoin de monter jusqu'à huit rinçages, et encore...

Dans les autres familles, je ne sais pas, mais dans ma famille d'origine, il n'a pas fallu moins de trois générations pour se débarrasser à 100 % du catholicisme.

Ma grand-mère se voulait "chrétienne moderniste". Sa fille regrettait que sa fille n'ait pas été endoctrinée catho, car "elle lui obéirait, elle resterait soumise"...
Côté paternel, ça n'allait pas plus vite. Son père franc-maçon était en dessous de tout, sa mère suicidée, Georges a épousé le catholicisme de ses meilleurs camarades de fac. Du moins fréquentait-il des dissidents, un christianisme social et critique qui n'a pas démérité, et qui a achevé efficacement sa formation politique.

Le grand chef de QP invoque des russes d'avant tout rinçage... Evidemment qu'ils étaient encore tout englués dans l'endoctrinement localement hégémonique.  Ils avaient beaucoup d'excuses, que nous n'avons plus depuis longtemps.

Citation de: qc-pol_admin
Les auteurs de chef d'œuvre n'ont pas besoin d'être excusé, mais ceux qui sont incapables de les reconnaître doivent l'être.  Je crois que vous êtes déficients Jacques.  Le "Beau", le "Bon", le "Bien" et le "Juste" peuvent être défini, mais si on en parle c'est avant tout parce-qu'on les ressent, du moins la plupart des gens incluant ceux qui sont capables d'apprécier l'Art.

Tiens tiens ? Changer de sujet dès qu'on n'a plus le dessus si on reste sur le sujet... L'important restant de garder le dessus.

Citation
D'ailleurs je lui avais bien précisé, à ma mère :
- Je veux pas épouser Paulette.
Elle m'a répondu :
- On parle pas à table !

Citation de: Bertold Brecht
Fils Carrar :
- Mais mère, les nationalistes nous tirent dessus !
Mère Carrar :
- Mouche-toi !

Dans un premier temps, Dostoïevski puis Tolstoï étaient invoqués comme arguments publicitaires pour la croyance pravoslavnaïa (orthodoxe).
Le niveau d'ignorance de l'époque ayant été rappelé, leur ôtant toute valeur argumentative pour la crédulité et contre l'incrédulité (incrédulité qui à leur époque et dans leur pays, était à peine naissante), alors le grand chef de QP invoque que puisque c'étaient de grands écrivains et qu'ils ont écrit des chefs d'oeuvre, alors ils échappent à tout examen rationnel des croyances et rumeurs auxquels ils croyaient en leur temps.

Pour faire bon poids, le grand chef de QP, juge et partie, se permet de m'accuser de carences et déficiences...

Là encore c'est un message qui mériterait un signalement à la modération, et qui chez moi vaudrait à Samuel un rappel immédiat à la discipline.
La charte est très précise :
http://deonto-famille.org/citoyens/debattre/index.php?page=6

Les rumeurs, les représentations collectives et les croyances, leurs mobiles et leurs modes de propagation, cela s'étudie, aux écoles.
Nous, on l'appris en DEUG. On a appris les rumeurs de guerre, par exemple, et en TD nous avons étudié la rumeur de La bête de Succieu. Succieu, petite commune de basse Isère Nord, à une soixantaine de kilomètres d'ici. Le professeur Henri Jidouard était allé étudier cela sur place avec ses étudiants.
L'origine de la rumeur était un homme de 84 ans, qui à la sortie du bistrot, avait vu, "dans la brume, entre chien et loup, une sorte de tapinoir"...
Le mobile ? Une commune où personne ne parlait plus à personne, suite à des conflits de campagne électorale municipale.
Le moyen de promouvoir la vision du vieil ivrogne ? "A cet âge-là, on ne raconte pas de bêtises !"

Ah oui, mais comme là encore j'ai pris la peine d'acquérir des connaissances qu'il n'a pas et dont il ne soupçonne même pas l'existence, le grand chef de QP va encore m'accuser d'être, je le cite, "un charlatan".

Citation de: La Rose blanche
À propos de Tolstoï..le problème du religieux fut une cause de violents débats intérieurs qui l'on conduit à imaginer un christianisme détaché des biens matériels. Il est mort dans une grande solitude à sa propriété de Poliana, terminant sa vie loin des siens.  Son oeuvre est une longue quête du sens de l'existence et de la Vérité Absolue, passant par une critique très dure de la morale et de la société.  

Cet écrivain a vécu sous le règne de quatre Tzars: Nicolas Ier, Alexandre II, Alexandre III et Nicolas II. Tolstoï a su parler et dénoncer comme personne dans ses oeuvres, la misère humaine, l'organisation sociale traditionnelle établie non seulement de la Russie, mais de divers pays se prétendant dotés d'une haute civilisation...



Au 19e siècle, l'ethnologie n'était pas née.

Au 19e siècle, l'ethnologie n'était pas née. Bien que le mot lui même ait été créé fin 18e siècle, au 19e siècle elle se contente de classifier les races.

Un de ses premiers outils est en train de naître au 19e siècle : la linguistique. L'étude du sanskrit se développe, et va permettre de comparer entre elles les langues indo-européennes, puis leurs civilisations, ce sera l'oeuvre du 20e siècle.
La lecture des hiéroglyphes date de 1824 : Précis du système hiéroglyphique des anciens Égyptiens, par Jean-François Champollion.
Pour le déchiffrement des langues écrites en cunéiforme, le travail commencé en 1802 est encore en pleine fécondité en 1975...

Aucun des romanciers russes du 19e siècle n'est frappé par le fait linguistique que c'est le nom du dieu de la richesse chez les slaves, Bog (riche = bogatyï), qui devient le nom du dieu unique quand ces peuples slaves sont convertis au monothéisme. En opposition à l'évolution gréco-romaine, où c'est le nom du dieu de la lumière, du tonnerre et des éclairs, qui passe au monothéisme judéo-grec : Ζεύς ou Dios Piter.

Il ne leur vient pas à l'esprit de considérer le monothéisme de l'extérieur, dans l'histoire des peuples, et de leurs guerres. Le peuple russe leur suffit comme utérus fusionnel, qu'ils déifient.

L'ethnologie ne naît vraiment qu'au 20e siècle. Pour l'ethnopsychiatrie, il faudra attendre Georges Devereux et Tobie Nathan. Quant à la diffusion de la réflexion ethnopsychiatrique, peut-on dire qu'elle a commencé ?  Une affirmation qui serait particulièrement téméraire, à en juger par les torrents d'insultes que nous recevons sur la tête : chaque peuplade ou sub-peuplade revendique d'être au centre du monde, et supérieure au restant de l'humanité, et est prête à tous les crimes pour défendre son complexe de supériorité contre tout regard externe.
« Modifié: novembre 12, 2010, 05:21:35 am par Jacques »

 

Recent

Membres
Stats
  • Total des messages: 659
  • Total des sujets: 308
  • En ligne aujourd'hui: 71
  • Record de connexion total: 429
  • (novembre 04, 2019, 11:39:04 am)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 11
Total: 11