Auteur Lu 13467 fois

Jacques

  • *****
  • Néophyte
  • Messages: 29
Décrochage scolaire des gars, et docilité politique des québécois.
* le: 27 septembre 2009, 12:12:10 *
* Modifié: 27 septembre 2009, 01:07:58 par Jacques *
Sur un fil consacré aux décrochages scolaires des garçons, dans un Québec de plus en plus colonisé et traité en pays conquis par les féministes, j'ai relevé ce message féminin. Je le corrige, ou je le laisse avec ses fautes de français ?

Citation
Message de JulieSublime le 06 Sep 2009, 0:37

    cicero a écrit:On a beau parler, de toute façon c'est pas demain la veille que ce problème 'mâle' sera adressé. C'est absolument sans importance aucune, ce ne sont que des violeur en puissance, des abuseurs en devenir et des futurs pédophile. N'est-ce pas. Du moins c'est ce qu'on leur dit qu'ils sont. :evil:



Cicero, si les problèmes mâles ne sont pas adressé comme tu dis c'est une simple conséquence de la réalité biologique. J'en ai déjà parlé quelques part sur ce forum. Nous, les Femmes, nous sommes plus importantes que vous autre sur le plan de la survit de l'espèce. Vous êtes sacrifiable. Et vous avez cet instinct de pourvoyeur et de protecteur qui vous pousse beau temps mauvais temps à agir à notre avantage même contre votre propre intérêt.

Les gars je vais être fine et éclairer votre lanterne. J'ai rencontré une fille, Marie-Claude pour ne pas la nommée, cet été qui m'a ouvert les yeux sur la réalité... Dit crument : Vous êtes tous plus stupide les uns que les autres. Et le mot est faible! (Hurlez pas, :no: vous allez comprendre pourquoi je dis ça.)

Il y a des Femmes qui vous détestes vous savez et elles sont brillantes, elles ont compris depuis belle lurette que votre instinct de chevalier servant pouvait faire de vous de belles petites marionettes serviles. Et ces filles là on envie d'une belle et délectable revanche de la Femme sur le mâle.

Et grâce à leurs efforts, tout les droits qui touchent aux affaires de reproduction, de sexualité et de la famille sont entre nos mains. Et nous pouvons vous charger de toutes les responsabilités que l'on veut à notre guise. Nous pouvons aussi vous faire crisser en dedans quand on veut, on a juste un mot à dire et bey bey mon coco. :mrgreen: Au niveau de l'éducation, on vous à rayer de la carte. Et tout ce qui se fait en la matière est à notre seul bénéfice! En plus des diplômes, on a aussi des lois qui nous assurent un traitement préférentiel au travail. Et que dire de «l'équité» :lol: salariale! Là on vous a bien roulé dans la farine et même mariné! Et il y a les tribunaux... Et tout le reste.

Le premier réflexe est évidament de jetter le blâme sur les féministes marionettistes, ce que je fesais avant. Mais... Qui a votez les lois qui nous ont donné tout ce pouvoir? Et qui capitulera encore devant nous? Et oui, le mâle et son irrépressible instinct de chevalier servant! Vous êtes les SEUL et UNIQUE responsable de votre déconfiture! Celles qui font bouger les petites marionettes doivent rire... Le plaisir de soumettre un adversaire par la force est une chose mais le conduire à se soumettre proactivement ça relève de l'orgasme. Mais il y a mieux encore ceux qui font du zèle et vont au devant des exigences de la madame, là c'est vraiement pathétique! Vous avez été trahis par votre instinct, comme des imbéciles sans cervelle. :what:

J'aimerais pouvoir vous dire que vous avez une chance de remettre le pendule au milieu mais non oublier ça. Plus vous résistez plus d'autre nous servirons avec zèle. Les électeurs sont principalement des électrices, toute tentative de nous retirer ces «Aquis gagnés de chaude lutte» équivaudrait à un suicide politique. Celui qui se soumet parcontre a droit à la gratitude de l'électrice. Et juste au cas, le politicien qui oserait s'y risquer avec un peu de succès irait sièger au pénitencier de son quartier par les procédés habituels...

Selon Marie-Claude et je suis d'accord avec elle. Voilà où on s'en va collectivement que ce soit pour le meilleur ou pour le pire. :?